vendredi 31 août 2007

Panique et angoisse

Au milieu de la nuit de mardi à mercredi, je me suis réveillée vers 4h30, angoissée jusqu'au fond de mon âme.

J'avais eu une conversation avec ma mère dans la soirée où elle me reprochait de ne pas avoir de job dans mon domaine. Évidemment, j'ai cherché, mais des jobs à 2 jours par semaine plus une journée de fin de semaine maximum en biologie, il n'y en a pas beaucoup. En fait, il y en a tellement peu que je n'en ai pas trouvé. J'ai cherché, pas très fort, mais j'ai cherché.

Donc, je me réveille, en paniquant, en me disant que je ne me trouverai probablement pas de job en enseignement, que je devrai travailler en labo et que, comme je n'en ai pas fait depuis deux-trois ans, je ne serai pas capable de fonctionner.

J'étais persuadée que je ne serais pas capable.

Aujourd'hui, j'ai rationnalisé. Je n'ai jamais été très précise en labo. Je suis naturellement moins pire que d'autres par contre et au bout de tout un bacc, j'étais pas mal pas pire, même s'il y en avait des biens meilleurs que moi. Au moins j'ai l'intelligence du gros bon sens, j'ai une petite voix qui me fait arrêter avent de faire des grosses gaffes et je suis attentive à ce que je fais. Je suis aussi amplement capable de suivre un protocole et je suis en mesure d'aller chercher les informations que je ne comprends pas efficacement et rapidement. Je n'ai aussi aucune honte à poser des questions où à demander de l'aide. Voilà pour les emplois liés au bacc.

Ma maîtrise ne se passe pas en labo et je n'ai pas l'intention de cacher ce fait en entrevue. En conséquence, un employeur qui m'embaucherait dans le but de diriger un laboratoire ou un projet en laboratoire serait un idiot qui mériterait que je lui «scrap» ses expériences.

Et ce que je veux faire c'est de l'enseignement. Alors le labo ne serait probablement que transitoire... Pas de panique.

Je crois que j'ai bien rationnalisé jusqu'à date. Je ne crois pas être moins compétente qu'à la fin de mon bacc, seulement un peu plus rouiller. Cependant, j'ai fait tellement de lab dans ma vie, que je crois que les réflexes reviendraient très vite.

2 commentaires:

Dame Automne a dit…

Tu ne serais pas la seule à joindre le club de moins en moins select des gens qui ne travaillent pas dans leur domaine d'étude. LOL
C'est sûr que ce n'est pas cela que je te souhaite ! Je suis persuadée que tu vas trouver quelque chose qui saura te satisfaire et te faire évoluer. En tout cas, je te le souhaite très fort. C'est pas agréable d'avoir l'impression d'avoir étudié pour rien....

Anonyme a dit…

Beauté, si tu te cherches de quoi dans ton domaine, il faut que tu en parles à ceux que tu connais comme moi. Des étudiants, il en manque tout le temps. Ok c'est du labo mais au moins c'est pas du temps perdu dans un Jean-Coutu... Si ça te tente, fais-moi signe et je fais entrer ton c.v. en un rien de temps.

Stef -xox-