dimanche 30 décembre 2007

Noël

Noël cette année fut un Noël étendu. Il a commencé le 24 décembre chez ma mère, c'est poursuivi chez ma tante dans la soirée du 25, à eu un sursaut d'énergie pour un souper chez mon père hier et s'éteindra le 1ièr janvier chez ma belle-mère. Une période occupée pour dire le moins... Et cette année, j'étais bien dans l'ambiance des fêtes. Heureusement, parce-qu'on ne peut pas dire que ça a très bien commencé. Le 24, ma mère avait invité sa cousine. Et cette dernière à répéter toute la soirée: " vous vous donnez ben trop de cadeau, il y en a trop, ça dût couter une fortune, les miens auront l'air bien maigre en comparaison". Bla, bla, bla. il me semble que ce n'est pas des ses oignons le montant que l'on met à Noël et aussi que ce n'est pas une très bonne ambiance. À la limite ça aurait pû passer s'il ne s'était s'agit que de ça, mais en plus elle insistait tellement pour qu'on encense notre mère, c'était horriblement agançant. Ma mère je l'adore avec ses qualités et ses défauts, mais je ne me mettrai jamais à ses genoux en proclamant que je ne mérite pas une mère comme elle. Un des moments émotifs de la soirée fut lorsque ma mère nous a remis le fruit d'un placement que ma grand-mère avait fait pour nous quelques mois avant de mourir, il y a 10 ans. C'était un bon montant, mais surtout ma mère avait pris le temps d'écrire une carte qui nous disait, selon elle, ce que notre grand-mère nous aurait dit si elle était toujours de ce monde. C'était un très beau cadeau. Nous avons pleuré et tout le "kit", jusqu'à ce que la fameuse cousine nous disent:"vous avez vraiment une bonne mère les filles, elle aurait pu le garder pour elle"... Franchement, l'art de gâcher un moment. Je n'ai pas une bonne mère parce-qu'elle ne m'a pas volé, mais plutôt parce-qu'elle a pris le temps d'écrire ces lettres. Le fait qu'elle ne m'ait pas volé est tout à fait normal. Ce fut le ton de la soirée. Un peu pénible. Même mon chum était tanné...
Nous avons eu de beux cadeaux par contre, mon chum a eu un chapeu d'hiver, des gants en cuir et un livre de l'Épicerie. De ma soeur il a eu deux jeux vidéo pour son Playstation 2 (qu'il allait recevoir le lendemain). J'ai eu un livre de contes québécois en édition limité, quelque chose de beau avec des lithographie et tout le pataclan. Quelque chose que ej n'aurais jamais pu me payer. J'ai aussi eu un chapeau en matériel recyclé très cool et la saison 4 des X-FIles (yé!).
Nous avons quand même eu du plaisir, mais bon... Pas comme on aurait pu en avoir autrement. Le pire c'est que normalement, cette cousine (qui est comme ma tante) est vraiment agréable. On a toujours beaucoup de plaisir avec elle, je en sais pas ce qui c'est passé. Sûrement que les Fêtes sont un moment difficiles pour elle, pour des raisons qui sont évidente quand on la connait, mais peut être aussi pour d'autres que je ne connais pas...
En arrivant le soir, nous avons aussi découvert que ma belle-mère qui nous a crié toute l'année qu'elle ne faisait rien pour Noël, qu'elle nous laissait libre après le fiasco de l'an passé (où mon chum c'est pogné solide avec sa soeur qui voulait défaire nos plans 4 jours avant Noël alors que ça faisiat 6 mois qu'ils étaient fait) a finalement fait un souper le 24. Sans nous, sans nous en parler. Nous avions décider de tenir notre bout et de ne pas céder au chantage émotif, mais il semble que ce ne ft pas la même chose pour tout le monde... Et nous avons été laissé de côté. Joyeux Noël. Juste quand je commençais à me sentir partie de cette famille.

Ça m'a un peu refroidi, mais je devais avoir une assez bonne réserve "d'esprit des fêtes", car le lendemain, nous sommes tout de même allez chez ma tante du côté à mon père. Ça a pris tout mon petit change, mais je suis contente d'y être allé. Il manquait mes cousins, mais l'année prochaine j'aurai juste à lea pepller pour savoir ils vont où. On a mangé comme des fous, c'était tellement bon! J'ai été raisonnable, mais raisonnable à Noël égale tout de même un gros repas! On a ouvert des cadeaux et surtout on s'est retrouvé en famille. Ma famille, à moi. Celle où je suis si bien, mais qui ne se rassemble pas si souvent. Ça a fait du bien à mon âme et m'a montré que Pointe-aux-trembles c'est loin. J'ai hâte de revenir sur la Rive-Sud! lol!
Avant d'aller chez ma tante, mon Grognours et moi avons ouvert nos cadeaux. J'ai eu tout un tas de truc d'Halloween dans mon bas de Noël, comme des boules pour mettre dans ma couronne d'Halloween, des ustensile en plastiques de momies, Frankenstein et vampires, une tasse, des petits chaudrons pour s.éparer mes pièces quand je fais des projets d'artisansants, etc. J'ai eu des gants de Jack (Nightmare before Christmas, pas Sparrow) et mon agenda, (pas d'Halloween celui-là). Comem cadeau, j'ai eu un Nintendo DS ROSE!! Yé! Avec une pochette de Zelda pour le protéger et le jeu Brain Academy (je suis aller acheter Mario Bros le lendemain, lol!) C'était tellement cool. Je vais avoir des trucs à faire endant mes 20 heures d'avion pour aller en Indes, entk pendant 5 heures, jusqu'à ce que els batteries soient mortes, lol!
J'ai donner à mon grognours un Playstation2 (il n'arrête pas de jouer à Final Fantasy XII), un bracelet Zoppini et un clipper pour ses cheveux. Ça a été ma partie préférée, je crois, juste nous deux en dessous du sapin...
Hier, c'était un souper plus tranquille avec mon père et sa blonde, vu qu'on n'vait pas vraimetn eu le temps de ce voir les 24 et 25. Nous avons échangé nos cadeaux là et j'ai encore une fois prouver ma "geekness" en recevant les livres CD de contes de fred Pellerin, le livre sur les créatures fantastiques de Québec de Bryan Perro et deux tomes de la série des Sandman de Neil Gaiman. Mon Grognours a eu un réveil des Rolling Stones (y'a vraiment fallu que mon père se pile sur le coeur pour lui donné ça lol), le CD des frères Pellerin et l'album du peuple. Mais le plus beau ce fut mon père qui s'extasiait sur ces cadeaux comme ses timbres du 30ième anniversaire de Star Wars et son ouvre bouteille qui chante du Elvis. Ma soeur, mon Grognours et moi avons taper dans le mile cette année, tous les trois. On était bien contents. La blonde de mon père était bien contenet du plateau tournant que je lui avait décoré et du DVD extra rare que ma soeur lui avait dégoté. Somem toute une super belle soirée, tout ces bien passé, même Neïa a aimé ses cadeaux et n'a pas été trop tantante, juste assez. Elle c'est quand même installée sur le livre dédicacé de Johanne pour ronger son os... Lol!

En finissant, voici des photos de mon autel de Yule et un vidéo de la tempête du 16.


video

vendredi 28 décembre 2007

Fiançailles

Yule cette année aura été spécial. Il aura été un Yule comme il n'y en aura pas d'autres. Pourquoi? Parce-que je ne me marierai qu'une seule fois, évidement.

Mon amour de Grognours a réussi LE coup de sa vie en planifiant sa demande en mariage. Il avait inviter la majorité des gens ayant une importance particulière. Pas tous ceux que je connais et que j'apprécie, mais ceux avec qui j'ai développer une relation particulière. Il a oublié trois personnes évidentes pour moi (que je ne nommerai pas ici, mais qui se reconnaitrons sûrement, du moins une car les deux autres ignorent l'existence de ce blog). Je ne m'attendais absolument pas à avoir une vingtaine de personnes dans ma maison en ce beau 22 décembre. En fait, je n'en attendais que trois, la Fée d'hiver et Éa avec son Paladin. J'ai commencé par voir trop de souliers dans l'entrée, mon amour m'a dit que sa mère recevait ce soir encore. C'était étrange qu'elle mette les chaussures à cet endroit, surtout que j'avais besoin de l'espace pour mes (3) invités, mais bon. Ça me mettais un peu de mauvaises humeur, mais on pourrait renouveller l'extraordinaire tradition des "bottes dans le bain". C'est à ce moment que j'ai vu la longue table dépliée. Ça voulait dire plus de 8 invités. Oh! là, je n'étais pas contente! Je ne voulais pas partager ces moments sacrés avec des amis "moucheux" à mon chum qui s'étaient invités à souper. Qu non, surtout que c'était pour célébrer un renouveau païen et que je ne voulais pas avoir à me cacher ou pire à expliquer ma religion à qui que ce soit. C'esta lors que j'ai vu ma soeur... Ah... ok... pas besoin de me cacher avec elle, mais qui étaient les autres? J'ai alors vu la fille du frère de mon Grognours et avec eux, oui, j'aurais à me chacher... mais surtout par quelle coïncidence ont-ils passés en même temps chez nous? Et alors martin, le chum de Stef c'est élancé dans mon champs de vision. Euh?? Là j'étais vraiment confuse, vraiment. Et j'étais aussi rendue en haut de l'escalier, où j'avais tout le loisir de constater l'ampleur des gens présents. Avant même que mon cerveau puisse arriver à quelque conclusion que ce soit, mon amour a sorti une boite de derrière son dos et m'a demandé si je voulais devenir sa femme. Sans trop de surprise (il y en avais eu assez, là!), j'ai dis oui. Je crois que je n'étais même pas vraiment rendue dans la maison, lol! Ensuite, j'ai dû m'éclipser dans ma chambre, me rendre un peu plus présentable (je revenais du labo et Dieu sait ce qui m'avait éclaboussé pendant la journée) et j'ai pû faire le tour de toutes ces merveilleuses personnes qui étaient venues partager ce moment avec nous.
Nous avons mangé comme des rois grâce à Mme. Marcouiller qui c'était charger de tout cuisiner. Elle avait même fait faire un gâteau!

J'ai tout de même pu donner mes cadeaux à Éa et la Fée de l'hiver et recevor les leurs et tout ça dans un anonyma complet. hourra!
Mon amour et moi avons aussi reçu de magnifiques présents comme un livre préapratoire pour le grand jour et une magnifique nappe. Nous avons aussi eu quelques bonnes bouteilles et une cloche à gateau/bol à punch/plateau de présentation. Marin, l'ami de mon Grognours nous a donné des marionnettes qui font "squick pipi pip squick" pour quand nous allons nous chicaner. Nous devons les utiliser plutôt que de nous insulter. Et si ce n'est pas assez pour éviter de nous déchirer, il en a garder une qui pourra essayer de nous calmer, mais qui finira invariablement par ce faire pip piper par nos deux marionnettes en même temps.

Ce fut une magnifique soirée.

Quand est-ce que Benazir Bhutto à été assassinée?

Je suis sortie de mon bonheur béat de la dernière semaine pour retourner travailler ce matin. En démarrant ma voiture, j'ai tourné la radio d'info 690 à la première chaîne de Radio-Canada (oui, je sais, je suis plate comme ça...). Il était question de l'enterrement de Mme. Benazir Buttho, condidate aux présidentielles du Pakistan. What the hell? Quand est-ce qu'elle a été assassinée? Par qui? J'ai vraiment vécue en recluse ces derniers jours. Ça m'a donné un choc. Comme en 2004, quand j'ai appris qu'il y avait eu un tsunami qui avait tué des milliers de personnes 4 jours plus tard. 4 jours, Déesse, 4 jours! Noël, c'est vraiment un moment où je me renferme sur ma cellule familliale et sur mon couple. Malgré l'horreur que j'ai ressenti devant la mort d'une femme que j'admirais et respectais beaucoup, je ne crois pas que ce soit une mauvaise chose. Mais je réviendrai aux douceurs de cette saison dans un autre message.
La mort de Mme. Bhutto est vraiment déplorable. C'est une grande perte pour le Pakistan, que l'on croit en cette femme ou non. En la tuant, on a tué un peu plus le droit de s'exprimer. Et à voir les manifestations de sympathie, il semblerait que ce soit une minorité qui ait imposé sa volonté. Encore le règne de la terreur. Encore une famille qui souffre. Encore un espoir déçu. Voilà pour quoi ce décès est une grande perte. C'est dommage et inacceptable.
Et en dépassant les frontières du Pakistan pour rejoindre celles du monde, on peut dire que c'est une grande perte pour la démocratie.

vendredi 14 décembre 2007

Ouupppsss! Prise 2!

Je viens de me rendre compte, qu'une partie (la plus intéressante du message) n'apparaissait pas, car la couleur de la police était le noir, comme mon "background"...


Alors, revoici l'offre, avec la partie alléchante visible!

Toute personne possédant un blogue peut participer !
Les 3 premières personnes qui répondront à ce post, recevront un cadeau fait main de ma part (cadeau envoyé dans les 365 jours à venir)

Cependant, pour que cela fonctionne, vous devez vous engager, vous aussi à proposer la même chose sur votre blogue !
Une fois vos trois personnes à gâtées trouvées, je vous envoies vos petits présents


Alors, c'est plus intéressant, non?

mardi 11 décembre 2007

Chose promise chose dûe!!

Étant une des grandes gagnantes sur le blog de Faydra, voici ma part du "deal":

Toute personne possédant un blogue peut participer !
Les 3 premières personnes qui répondront à ce post, recevront un cadeau fait main de ma part (cadeau envoyé dans les 365 jours à venir)

Cependant, pour que cela fonctionne, vous devez vous engager, vous aussi à proposer la même chose sur votre blogue !
Une fois vos trois personnes à gâtées trouvées, je vous envoies vos petits présents.

Alors, ça vous dit?

Sapin et compagnie!

Hier, mon Grognours et moi avons fait notre sapin de Noël. Un petit sapin noir de 6’. Je n’ai pas eu mon sapin naturel cette année, encore. Il semble que mon amour ait la même phobie du feu que mon père… Ce n’est que partie remise! Nous avons mis des guirlandes blanches pour aller avec les lumières blanches, puis nos décorations spéciales et des boules argent. Il est vraiment beau, pas trop chargé et pour une fois, ses premières branches sont assez loin du sol pour que l’on puisse y mettre la crèche et le (début) de village sans avoir recoure à un stratagème où l’équilibre ne règne pas, du style sapin sur une caisse de lait. Nous étions pas mal fiers de notre œuvre. J’ai évité les chicanes en passant les boules à mon chum pour qu’il les place. J’en ai placé quelques unes, mais pas beaucoup. Il semble que ma technique « au niveau des yeux » irrite particulièrement l’homme de ma vie. :D

Pour le plaisir des yeux, voici quelques photos du sapin et de la crèche et aussi 30 secondes de quétainerie de Noël qui nous fait tellement rire.


video

Nous avons but du thé de Noël et j’ai continué des cadeaux de Noël pendant que mon chum se reposait sur le divan. Une belle soirée pour terminée une journée d’épicerie plutôt éreintante.

*****

Pour ceux et celles qui l’ignorent, j’ai maintenant un nouvel emploi dans un laboratoire. Ça fait vraiment du bien de retravailler en laboratoire. Je ne pensais pas que je m’en ennuierais. C’est certain que ce que je veux vraiment faire c’est de l’enseignement, mais une job « moins » intéressante dans mon domaine est quand même 10 fois, 20 fois, 100 fois plus intéressante qu’une job « en attendant ». C’est aussi beaucoup plus stressant, parce-qu’une erreur compte ici. Elle compte sur ma réputation, sur la santé des gens et sur la confiance des entreprises dans le laboratoire. J’ai fini ma formation et je commence mon vrai horaire ce mercredi. Ça aussi, ça va prendre de l’organisation. Je commençais à m’habituer à avoir une fin de semaine complète de congé. Il va falloir dorénavant une meilleure planification du temps et s’y tenir de façon serrée. Ce que mon chum exècre, mais bon… Ce sont des sacrifices qui valent la peine.